Les Aventures de Poly - 1961

   Lorsque sa première productrice, Mme Colonna lui a demandé "Que diriez-vous de m'écrire une histoire en treize épisodes d'un quart d'heure ?", Cécile Aubry lui a écrit une histoire qu'elle appela "Poly".

Cécile Aubry parle des "Aventures de Poly":

"L'idée m'en était venue le 14 juillet lorsqu'un petit cirque ambulant s'était arrêté au carrefour du "Jubilé" à Saint-Cyr-sous-Dourdan. Mon fils, en le regardant s'installer, avait eu un sourire ébloui !

 

   L'histoire écrite et envoyée, le temps passa. Beaucoup de temps. Enfin, je reçus un nouveau coup de téléphone:

- Votre histoire est acceptée. Que diriez-vous de la mettre en scène ?

- Moi ?

- Pourquoi pas ?

 

   Il est vrai que j'aimais le côté technique du cinéma et m'y étais toujours intéressée. J'acceptai. Prise de fièvre, je bondis à la recherche de Poly, ce poney de mon imagination, héros de mon histoire, et qui se révéla difficile à trouver: je le voulais blond ! Je fis le tour des cirques, puis des élevages. C'est quelque part dans l'Yonne, au fond d'un pré, en comagnie d'un grand mulet, que je le découvrit... blond, mais sale !

 

   Il prit pension à la maison et j'embauchais tous les enfants de l'école communale, du plus grand au plus petit, filles et garçons, pour lui frotter la crinière... qui devint éblouissante. Je les engageai aussi dans le film. Tout le village participait à l'aventure: le maître d'école comme le peintre, la boulangère et le charron avec le menuisier. Derrière la caméra nous n'étions que trois: un opérateur, un script et moi. C'est peu.

 

   Poly polissonnait, mes vingt-six garçons et filles aussi et... mon fils avec eux. L'histoire, évidemment, était écrite pour lui; le pire est que je ne l'avais pas fait exprès ! Il n'avait pas encore cinq ans. Je m'aperçus qu'il avait le "don", c'est-à-dire qu'il savait d'instinct transposer un dialogue appris en quelque chose qui paraissait ensuite improvisé, parfaitement naturel.

 

J'écrivis un autre "Poly" l'année suivante et commençai "Belle et Sébastien"..."

 

(D'après l'article "Mon fils et moi par Cécile Aubry" de la revue "Un jour..." n°3 du 01/10/1969)

Mehdi parle des "Aventures de Poly" dans son livre "La belle histoire de Sébastien" paru en 2013:

"Maman me plaçait devant la caméra, elle ne me faisait pas apprendre un texte, elle me disait simplement ce qui se passait. Je répondais: "Ah bon !" Et j'y allais bille en tête, sans me poser de questions. Et je m'exécutais exactement comme elle avait dit.

   Derrière la caméra, ils n'étaient que trois: Paul Fabian, le fantastique directeur de la photographie, qui choisissait les objectifs et encourageait maman avec son accent chantant d'Europe centrale ; Danielle Colonna, la formidable script-girl, qui lui permettait de garder le cap ; et maman Cécile. Maman Cécile qui courait partout. Dès qu'il manquait des figurants, elle ramenait tous les enfants qu'elle trouvait dans les environs. Elle les entassait avec leurs bicyclettes dans la Giulietta décapotée."

 

 

"Il y a quatre, j'ai vu débarquer chez moi, dans le Sud-Ouest où j'habitais, quatre Gitans en grosse Mercedes. A première vue, ils ne craignaient oas de véhiculer le cliché, il ne leur manquait que les guitares des Gipsy Kings. Sur le moment je me suis demandé ce qu'ils me voulaient. Ils me disent: "On cherche Mehdi." Je leur dis: "Oui, c'est pour quoi ?" Ils me disent: "On est les gens du Musico Circus." J'ouvre des yeux ronds: "Du quoi ?" Eux: "Le Cirque ! On est les fils Brantalou. On a joué dans Poly quand on était petits."

   Je suis scotché !

   Ils ont traversé toute la France pour venir me voir, ils ont des photos, des souvenirs plein la tête et plein les mots, je les reçois à bras ouverts, ils sont mes premiers camarades de jeu."

 

(D'après le livre "La belle histoire de Sébastien" de Mehdi el Glaoui paru le 28 novembre 2013 chez Michel Lafon)

Article Cécile Aubry Poly Saint-Cyr-sous-Dourdan dans Le Républicain, 27 juin 2002

(Le Républicain, 27 juin 2002)

   Le résultat est donc un feuilleton de treize épisodes réalisé en 1961. Ce feuilleton est la première saison d'une série de neuf saisons. Il a été diffusé à partir du 21 décembre 1961 sur la première chaîne de l'ORTF pour les émissions jeunesses "L'Antenne est à nous". Réalisé par Cécile Aubry. Scénario, adaptation et dialogues de Cécile Aubry. Musique de Joe Hajos. Chansons de Serge Lebrail interprétées par Isabelle Aubret et les petits chanteurs de l'Ile de France.

   Son fils Mehdi y incarne donc le jeune Pascal, alors âgé de cinq ans tandis que les autres personnages sont joués par des comédiens amateurs et les habitants du village qui jouent leur propre rôle.

 

   Les scènes ont été tournées en muet et le doublage a été effectué par des comédiens professionnels.

Générique et extrait des "Aventures de Poly":

Plus de photos sur ce site.

Sur le tournage...

   Cécile Aubry réalise "Poly" à Saint-Cyr-sous-Dourdan en 1961.