Article de presse du 04/02/1973:

""Sébastien", au contraire, me laisse un souvenir heureux de vacances. Ma hantise, si je deviens comédien, ce sera le théâtre. Ma mère m'a fait suivre, l'année dernière, des cours chez Simon, parce que, dit-elle, il faut, dans ce métier, être prêt à toute éventualité, mais ça ne m'a rien apporté, sinon un trac paralysant."

Cécile Aubry intervient : "Le métier de comédien est un métier de touche à tout. Il faut connaître plusieurs langues. Je n'ai fait du cinéma, moi-même, que pendant trois ans et, durant ce temps, j'ai tourné en anglais, en italien et en allemand."

"J'aimerais, reprend Mehdi, devenir metteur en scène. Je vais faire ma première expérience en filmant, en juin, les marcheurs de la course Paris-Strasbourg. On va me prêter une caméra 16 millimètres. J'ai déjà préparé un reportage écrit. Je ferai cela avec des camarades dont l'un est journaliste. En attendant, je suis, sans enthousiasme mais par nécessité, des cours au lycée de Dourdan. Je suis seul garçon, en seconde, dans une classe de trente-six filles."

Acteur:

- 1961 : "Poly" série télévisée de Cécile Aubry (Pascal)

- 1964 : "Belle et Sébastien" série télévisée de Cécile Aubry (Sébastien)

- 1967 : "Sébastien parmi les hommes" série télévisée de Cécile Aubry (Sébastien)

- 1970 : "Sébastien et la Mary-Morgane" série télévisée de Cécile Aubry (Sébastien)

- 1973 : "Le Jeune Fabre" série télévisée de Cécile Aubry (Jérôme Fabre)

- 1974 : "Un amour de pluie" de Jean-Claude Brialy (Georges)

- 1975 : "Catherine et compagnie" de Michel Boisrond (Thomas)

- 1980 : "Kick, Raoul, la moto, les jeunes et les autres" série télévisée de Marc Simenon (Philippe)

- 1989 : "La Famille Ramdam" série télévisée (M. Ramdam)

- 1997 : "Le Cousin" d'Alain Corneau (Jeannot)

- 2013 : "Belle et Sébastien" de Nicolas Vanier (André, un chasseur)

   Mehdi tourne pour la première fois à l'âge d'un an en 1957 dans un court métrage écrit par sa maman: "Le petit mouton en peluche". Puis dans "Dans un grand château" en 1958 et "La déesse d'or" en 1960.

   Ensuite, il tourne dans 5 séries écrites et réalisées par sa maman de 5 à 17 ans: "Poly" en 1961, "Belle et Sébastien" en 1965, "Sébastien parmi les hommes" en 1968, "Sébastien et la Mary-Morgane" en 1970 et "Le Jeune Fabre" en 1973.

   En 1974, il joue dans le film "Un amour de pluie" avec Romy Schneider, Nino Castelnuovo et Suzanne Flon.

   En 1975, il joue dans le film "Catherine et Cie" avec Jane Birkin, Patrick Dewaere, Jean-Claude Brialy, Vittorio Caprioli et Jean-Pierre Aumont.

   En 1980, il tourne dans la série "Kick, Raoul, la moto, les jeunes et les autres".

   En 1981, il tourne dans le premier épisode de la série télévisée "Salut champion" intitulé "Moto Story" au côté de Chantal Nobel et Hubert Deschamps.

   En 1990, il joue le rôle d'un père dans la série télévisée, " La famille Ramdam". Une première en France : une sitcom relatant les aventures quotidiennes d'une famille d'origine algérienne.

   En 1996, il joue le rôle du policier à moto dans le film d'Alain Corneau "Le Cousin" avec Alain Chabat, Marie Trintignant et Patrick Timsit.

   En 1997, il tourne dans les deux premiers épisodes de la série télévisée "Inspecteur Florence Moretti" intitulés "Un enfant au soleil" et "La maison brûlée" aux côtés de Claude Brosset, Gilles Brehat, Isabelle Leprince, Rufus...

   En 2003, il tourne pour le cinéma un film de Claude Miller "La petite Lili" au côté de Bernard Giraudeau, Nicole Garcia, Robinson Stévenin..

   Le 23 septembre 2007, interrogé au téléphone par Patrick Sébastien dans l'émission "Nos meilleurs années" sur RTL, Mehdi explique alors qu'il travaille actuellement sur un projet de pièce de théâtre et qu'il devrait faire une apparition dans le remake du film "L'auberge rouge", réunissant quelques ex-comiques du Splendid: Clavier, Balasko..

Réalisateur:

- 1984 : "Première classe" court métrage

- 2008 : "Mao est mort" court métrage                                       Voir "Mao est mort"

 

   Parallèlement, il se consacre à la réalisation et devient assistant auprès, notamment, de Claude Goretta, Yves Robert...

   Il réalise plus d’une dizaine de courts-métrages dont Première Classe avec André Dussolier et Francis Huster. Il obtient en 1985, le César du meilleur court-métrage de fiction en tant que réalisateur, pour "Première Classe".

Mehdi parle de son César:

"La cérémonie ayant lieu un samedi, je ne peux m'y rendre car je joue dans la Mère juive. Je cède donc mon invitation à Marc Siauve, mon scénariste. Sans regret. Je suis persuadé que nos chances sont minimes face aux poids lourds de la catégorie.

   Mes partenaires, bien plus optimistes, ne l'entendent pas de cette oreille et font installer une télévision dans les loges au sous-sol.

   [...] Quand arrive le moment crucial du meilleur cour-métrage de fiction, le spectacle bat son plein et je suis sur scène en compagnie de la truculente Marthe Villalonga. [...] Brusquement, des hurlements de joie émanent du sous-sol ; ils sont si peu discrets qu'ils remontent jusqu'au public. Quelque chose me dit que ça sent bon. Mais, toujours si peu sûr de moi, je ne veux pas vendre la peau de l'ours et continue de jouer comme si de rien n'était... sauf que Marthe ne peut réprimer un léger sourire et m'adresse discrètement un clin d’œil complice.

   C'est seulement lorsque je sors de scène que j'ai la confirmation de la bonne nouvelle. Habilleuses et comédiens, tous en chœur, s'écrient en me sautant au cou: "Tu as gagné ! C'est toi qui l'as ! Tu as gagné le César !"

   Et à l'heure des saluts, Marthe Villalonga, plus que jamais dans la peau de la mère juive attentionnée, me fait le cadeau d'annoncer au public ma victoire: "Ce soir, je vous demande de redoubler d'applaudissements pour Mehdi qui a gagné le César du court-métrage." Non seulement le public m'applaudit, mais j'ai droit à une standing ovation."

 

(D'après le livre "La belle histoire de Sébastien" de Mehdi el Glaoui paru le 28 novembre 2013 chez Michel Lafon)

Les répétitions de "Première Classe" avec le top model Beth Todd, André Dussolier et Mehdi. En-bas, entre eux-deux, Patrick Thibaut, le chef opérateur
Les répétitions de "Première Classe" avec le top model Beth Todd, André Dussolier et Mehdi. En-bas, entre eux-deux, Patrick Thibaut, le chef opérateur

(Source: "La belle histoire de Sébastien" de Mehdi El Glaoui)

Théâtre:

"Il n'y a qu'au théâtre où je puis être à la fois moi-même et citoyen du monde." 

(D'après le livre "La belle histoire de Sébastien" de Mehdi el Glaoui paru le 28 novembre 2013 chez Michel Lafon)

- 1980 : "Maison Rouge" de Pierre Sala

- 1985: "Comment devenir une mère juive en dix leçons" de Paul Fuks, avec Marthe Villalonga et André Vallardy

- 2008 : "Un point c'est tout" de Laurent Baffie, avec Nicole Calfan, Mado Maurin et Patrick Préjean

- 2016 : "Une heure et demie de retard" de Jean-Philippe Azéma, avec sa femme Virginie Stevenoot

Mehdi dans "Un point c'est tout" en 2008
Mehdi dans "Un point c'est tout" en 2008
Mehdi et Virginie Stevenoot dans "Une heure et demie de retard" en 2016
Mehdi et Virginie Stevenoot dans "Une heure et demie de retard" en 2016

"Depuis la fin du tournage du "Jeune Fabre", malgré l'éloignement, maman ne manque jamais de venir aux premières de mes pièces. Cette fois encore [en 1985 pour Comment devenir une mère juive en dix leçons], elle me fait la surprise de débarquer dans ma loge à la fin de la représentation. Elle me félicite et me dit, émue: "Sais-tu que j'ai joué ici Ô mes aïeux, en 1953 ? Une pièce de José-André Lacour avec Pierre Mondy et Jean Le Poulain?"

   [Quel] bonheur je ressens à ce moment-là. Je foule les planches autrefois foulées par ma mère ! Et ma mère m'a enfin vu à L'Œuvre ! Sans qu'elle y soit pour quelque chose. Même si je lui dois tout."

 

(D'après le livre "La belle histoire de Sébastien" de Mehdi el Glaoui paru le 28 novembre 2013 chez Michel Lafon)

Auteur:

La Belle Histoire de Sébastien, éd. Michel Lafon, 2013