Mehdi se souvient de "Belle et Sébastien":

"Je revois le lourd camion du son planté dans la neige. Je retrouve les senteurs merveilleuses de la paille et du lait qu'on me servait, à peine tiré du pis de la vache et naturellement chaud, dans l'abri en pierres sèches qui prêtait ses murs pour offrir un décor au refuge du Grand-Baou. J'entends de nouveau la voix calme et protectrice d'Edmond Beauchamp, qui jouait César, le grand-père, et celle réconfortante de la tendre Paloma Matta, qui incarnait Angelina, la jeune fille de la maison, et dont le sourire d'une douceur infinie était à lui seul un voyage... Et quel voyage !"

 

(D'après le livre "La belle histoire de Sébastien" de Mehdi El Glaoui paru le 28 novembre 2013 chez Michel Lafon)

Sur le tournage...

Derrière la caméra...